Selon le rapport annuel du cabinet de conseil The Economist Intelligence Unit (EIU) consacré aux villes où il fait bon vivre dans le monde, Alger se classe toujours 134e sur 140, ex-aequo avec Karachi, la capitale économique du Pakistan.

Avec 40,9 points, Alger obtient donc le même score qu’en 2016 selon les critères d’évaluation du rapport qui tient compte de la « stabilité », de la « qualité des soins médicaux », « des infrastructures », de « l’éducation », et enfin de « de la culture et de l’environnement ».

Concernant ce dernier critère, la ville d’Alger n’obtient, une fois encore, que 42,6 points, soit l’un des plus mauvais scores …parmi les dix dernières villes du classement.  Seules les villes de Karachi (Pakistan) et Tripoli (Libye) font moins bien en la matière avec 38,7 points et 40,3 points.

Conditions de vie épinglées par le classement

Le rapport publié le 16 août dans l’hebdomadaire britannique The Economist indique que les notions de « culture et d’environnement » font aussi bien référence au niveau de « corruption », qu’à « la censure » ou aux « contraintes sociales ou religieuses ».

Les auteurs de l’étude estiment également qu’en dessous de 50 points au classement général, « la plupart des aspects de la vie quotidienne sont fortement limités ».

En outre, parmi les pires villes, Tripoli, la capitale libyenne, classée avant dernière en 2016, remonte d’une place avec 36,6 points notamment grâce à une légère progression dans la catégorie « culture et environnement ». Lagos, capitale du Nigeria, classée 138e en 2016, se retrouve quant à elle avant dernière avec 36 points. La dernière place est, une nouvelle fois, attribuée à Damas, la capitale syrienne, avec 30,2 points.

Melbourne, toujours première

Enfin, comme les années précédentes, le palmarès « des 10 meilleures villes où vivre » reste dominé par des villes australiennes et canadiennes. Pour la septième année consécutive, Melbourne obtient ainsi la première place (97,5 points), suivie de Vienne (97,4), puis Vancouver (97,3).

Il faut noter que seulement trois villes européennes arrivent en tête du classement : Vienne (2e place, Hambourg (10e) et Helsinki (9e).